Des mollets pour recharger

TECHNOLOGIE Un appareil innovant est expérimenté à Lille Europe...

Camille Tombret

— 

M.LIBERT/20 MINUTES

Rechargez vos portables en pédalant! We-Bike débarque à la gare Lille Europe en proposant un service gratuit et original aux voyageurs qui attendent leur train. Cette machine, installée depuis le 29 mars dans le hall de la gare, permet de recharger son téléphone portable, son ordinateur ou sa tablette tactile à la force des mollets. Un dépannage parfois fort utile.

Cette borne de rechargement, composée de trois vélos d'appartements avec un bureau, sera expérimentée pendant six mois. Le principe est simple : une fois installé, il suffit de brancher son appareil sur la prise électrique «standard», et pédaler afin de produire de l'énergie jusqu'à 220 volts, grâce à un générateur. Un compteur lumineux indique la vitesse idéale.

Rigolo et écolo

L'objet, mis au point par la société belge Wewatt.be, intrigue encore de nombreux voyageurs. «C'est un peu encombrant, mais l'idée est intéressante au niveau de l'énergie», rapporte Frédéric, 41 ans, directeur d'entreprise. «Il en faudrait un peu partout, c'est très créatif», ajoute Yves, 47 ans, export manager, enthousiasmé par l'expérience. D'autres sont moins emballés, comme Felix. Cet étudiant en droit de 20 ans trouve «marrant», mais «ça ne va pas faire avancer plus vite les trains constamment en retard». Michel, 80 ans, de son côté, y voit un autre intérêt pratique. « C'est bien pour s'asseoir, mais ça ne recharge pas la santé », dit-il en profitant du siège en cuir confortable.

«Testé tout d'abord à la gare Montparnasse de Paris, le We-Bike a fait l'unanimité. A Lille, nous sommes confiants, car c'est un projet rigolo et écolo», souligne la SNCF. Une borne de satisfaction, composée de quatre smileys, est d'ailleurs mise à disposition permettant aux cobayes-pédaleurs de donner leurs avis.

 

■ Capacité

S'agissant des téléphones portables, le temps de recharge en pédalant est équivalent à celui d'un chargeur électrique classique. En moyenne, pédaler dix minutes à une allure tranquille permet de recharger 10 à 15 % de la batterie.