Le cadavre retrouvé à Leers est autopsié ce mercredi

FAITS DIVERS Les causes de la mort sont toujours inconnues pour la femme dont le corps a été retrouvé à Leers lundi...

Marig Doucy

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Vincent Wartner/20 Minutes

Prudence autour d'un cadavre. Avant de s'exprimer sur la macabre découverte faite par une promeneuse lundi matin, sur les berges du canal, à Leers, le procureur préfère attendre les résultats de l'autopsie qui doit être pratiquée ce mercredi. Les causes du décès de la femme âgée de 38 ans, originaire de la métropole lilloise, sont pour l'heure inconnues malgré les investigations du laboratoire interrégional de police scientifique (LIPS) de Lille.

L'agression a priori écartée

Lundi, aucune piste n'était écartée même si le positionnement de la victime, retrouvée en partie dénudée, semblait de prime abord privilégier l'hypothèse d'une agression. Un premier examen effectué sur place n'avait toutefois pas relevé de traces de blessures. Mardi soir, les pistes accidentelle et du suicide primaient.

Le véhicule de la trentenaire, une C3, a été retrouvé, stationné sur le parking à ciel ouvert de la maison du canal. Si le corps sans vie a été identifié par les services de police, le procureur ne souhaitait pas révéler le nom de la victime avant d'en savoir davantage sur les circonstances du drame.

L'enquête menée par la police judiciaire se concentre, pour l'instant, sur la personnalité de la trentenaire, laquelle souffrait visiblement d'importants soucis de santé.

 

■ Une voiture Immatriculée 66

Le véhicule de la victime, une Citroën C3, porterait une plaque d'immatriculation du département des Pyrénées-Orientales (66), selon Nord Eclair. Il s'agissait d'une personne qui avait élu domicile dans le sud, mais qui était revenue dans la métropole lilloise à l'occasion des vacances.