Mavuba, le patient lillois

FOOTBALL Le capitaine du Losc parle de sa convalescence et de son futur...

François Launay

— 

Le capitaine lillois Rio mavuba, le 13 septembre 2011, à Villeneuve d'Ascq.
Le capitaine lillois Rio mavuba, le 13 septembre 2011, à Villeneuve d'Ascq. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le bout du tunnel est proche. D'ici deux à trois semaines, Rio Mavuba devrait enfin retrouver les terrains après plus de trois moins d'indisponibilité. Opéré du genou gauche fin janvier, le capitaine du Losc n'avait jamais été éloigné aussi longtemps de la compétition. Il parle ici de sa convalescence mais aussi de ses espoirs et objectifs d'ici les prochaines semaines.

La reprise. «J'ai rechaussé les crampons pour la première fois ce mercredi. ça fait du bien de toucher le ballon et d'aller sur le terrain. Je n'ai pas de douleurs. ça me redonne le sourire, la grinta et l'envie.»

L'exemple Nadal. «J'ai regardé comment d'autres sportifs avaient vécu leur convalescence. ça m'aide à relativiser. J'aime bien Nadal et je suis son retour. Vu ce qu'il a subi, il n'y a pas de raison que je ne revienne pas à mon niveau.»

Le regard de l'extérieur. «Je n'ai raté aucun match à domicile. C'est un peu relou (sic). Le parfum de la compétition me manque. Mais les gars ont fait le boulot. On s'est bien repris car à un moment on pensait qu'on allait finir dans le ventre mou. Maintenant, l'ambition est d'être européen.»

Le vestiaire. «J'ai pris un peu de recul par rapport à ça car ce n'est pas toujours facile de ne pas jouer. J'ai fait autre chose mais petit à petit, je me remets dedans car mon retour approche.»

La concurrence. «Il vaut mieux réintégrer une équipe qui tourne bien plutôt qu'une équipe en plein doute. Ce sera à moi de me mettre au service de l'équipe. Ne comptez pas sur moi pour foutre la merde si je ne joue pas. Idrissa (Gueye) fait de très bons matchs et démontre qu'il a du talent.»

L'avenir. «Pas mal de jeunes vont arriver la saison prochaine. Il va y avoir un renouvellement. Lille a été malin et a déjà anticipé. Je vais avoir une discussion avec les dirigeants et on verra bien. Aujourd'hui, ce qui me préoccupe, c'est d'abord de bien finir la saison. Mais je pense qu'il y a encore quelque chose de bien à faire avec Lille.»

L'équipe de France. «Il y a une tournée en juin (en Amérique du Sud), dont j'aimerais faire partie. Je ne me suis jamais dit que je n'aurais pas l'opportunité d'y retourner. Il y aura pas mal de suspendus lors des prochains matchs. Il faudra d'autres joueurs et à moi de répondre présent et de revenir à mon niveau.»