Le repas des étudiants lillois en quête d'équilibre

ALIMENTATION Quelques conseils pour manger sain avec un petit budget...

Olivier Aballain

— 

Le restaurant universitaire de la faculté de Droit à Lille
Le restaurant universitaire de la faculté de Droit à Lille — M.LIBERT/20MINUTES

Ils n'ont pas beaucoup de sous, pas beaucoup de temps, ils courent, ils sortent le soir, ils n'ont pas trop l'habitude de se faire à manger… «Ils», ce sont les étudiants lillois. Pour eux, le Crous de Lille et la mutuelle santé Smeno organisent la semaine de l'équilibre alimentaire dans dix restaurants universitaires de l'agglomération*. Histoire de compléter utilement les conseils des animateurs étudiants mobilisés pour l'occasion, 20 Minutes a glané quelques principes de base auprès de Nathalie Uytterhaegen, diététicienne à l'Institut Pasteur de Lille.

- Quand on va au Resto U.

Le Crous de Lille est l'un des derniers à proposer encore trois plats «satellites» (hors-d'œuvre, fromage ou dessert) en plus du plat principal. C'est l'occasion de manger un repas varié et équilibré. « Il faut juste penser aux associations. Prendre un plat en sauce n'est pas un problème. Mais alors il ne faut pas prendre un éclair à la crème en dessert, et préférer un fruit ou un yaourt », indique Nathalie Uytterhaegen. Sinon, attention à la somnolence digestive…

- Quand on est pressé.

Pas plus d'un quart d'heure pour manger? Dans ce cas, pour la diététicienne de Pasteur, «s'orienter vers un sandwich est plutôt une meilleure idée» qu'engloutir à toute vitesse les plats du Resto U. «Un sandwich, c'est du pain, des crudités, une source de protéines, c'est plutôt équilibré et ça permet de tenir toute la journée. Le risque quand on mange trop vite, c'est simplement de manger trop. On n'a pas le temps de sentir qu'on n'a plus faim.» D'ailleurs, les repas complets ne représentent plus que 40% de l'offre du Crous de Lille.

- Quand on a un examen.

Nathalie Uytterhaegen n'a pas de recette miracle, mais des conseils simples pour avoir les idées bien claires pendant la digestion. Elle préconise «un repas léger avec des crudités, des vitamines, une source de protides (viande, poisson), un dessert lacté, et des féculents (riz, pâtes…) pour tenir toute la journée.»

*Jusqu'au 28/03 dans les Restos U Droit, Châtillon, Debierre, Châtelet, EPI, Pariselle, Barrois, Sully, Flers et Botaniques.

 

 - L'offre du restau U plutôt appréciée pour son prix.

Un repas complet pour 3,10€: à l'instar de Nicolas, en master chimie, la majeure partie des étudiants venus manger au restaurant universitaire Barrois, à Lille-1, reconnaissent le bon rapport qualité-prix de l'offre universitaire. Il faut dire qu'en réalité, le prix de revient pour le Crous atteint 5,47€ cette année, la différence étant subventionnée. «J'y vais régulièrement en période d'examens, c'est plutôt bon» témoigne aussi Farouk. Les critiques pointent plutôt le caractère répétitif des menus, une remarque de François et d'Aurélien, tous deux étudiants en master. «Mais au pire, il y a toujours des frites», relativise François. Une tendance «frites» que Jeanine Chimot, chargée de mission restauration au Crous de Lille, essaie de réduire grâce aux serveurs, qui «proposent un peu de légumes à côté». Mais Julie, une étudiante en sociologie qui fréquente Barrois tous les jours pour son rapport qualité prix, trouve encore les repas trop peu équilibrés par « manque de légumes». Un problème de conception des menus peut-être, puisque le Crous de Lille n'a pas un seul diététicien pour toute la région. O.A ET C.T.