Bollaert peut rêver du grand soir

— 

Le RC Lens espère faire le plein.
Le RC Lens espère faire le plein. — m.libert / archive 20 minutes

Si Paris a son PSG-Barcelone, Lens a son Racing-Bordeaux. A peine mises en vente au grand public, les places pour le quart de finale de la Coupe de France partent comme des petits pains. Ouverte depuis mercredi, la billetterie a déjà écoulé plus de 25 000 billets en à peine 48 heures. Un véritable engouement populaire qui s'explique par l'enjeu du match mais aussi par une politique tarifaire attractive avec un prix unique de 10 € par place et même de 2 € pour les moins de 16 ans. «Je suis heureux de voir que ça marche bien. Si on pouvait remplir Bollaert, ce serait vraiment top. C'est pourquoi on a mis en place ces tarifs pour ce match. On a aussi décidé de rouvrir toutes les tribunes. C'est bien de voir que ça fonctionne», se réjouit Luc Dayan, le président lensois. Fermée depuis le début de saison, la tribune Trannin, derrière le but, sera ainsi rouverte pour ce match fixé au mercredi 17 avril à 19 h. Pour la première fois depuis au moins deux ans, Bollaert pourrait bien être à guichets fermés. De quoi créer les conditions de l'exploit.