Grande distribution de rénovations

©2006 20 minutes

— 

Faire du neuf avec du vieux. Dans les centres commerciaux de la région, les chantiers de rénovation se multiplient. Trois programmes d'ampleur sont ainsi en cours dans la métropole lilloise, berceau de la grande distribution. A Villeneuve-d'Ascq, le centre Auchan V2 fêtera aujourd'hui même la fin de sa cure de jouvence. Outre l'agrandissement du parking, le chantier a permis de rajeunir la galerie marchande, restaurée et étendue sur 2 500 m2. Le groupe Mulliez n'en est pas à son coup d'essai. A Englos, il achève aussi la réhabilitation de son ensemble commercial après avoir inauguré, en juin dernier, 2 800 m2 d'extension. De son côté, le groupe BEG finalise l'agrandissement de l'hypermarché Carrefour de Wasquehal qui passera, à terme, de 3 000 à 6 000 m2. « C'était une nécessité absolue », juge Philippe Monnier, PDG de BEG.

Construits entre 1969 et 1981, ces équipements reposaient sur un modèle architectural et des habitudes de consommation aujourd'hui dépassés. « A l'époque, les galeries étaient sombres pour que les vitrines des boutiques attirent les clients. Aujourd'hui, c'est l'inverse, tout le monde recherche la luminosité, analyse Catherine Charpentier, directrice de V2. Mais poursuivre l'activité commerciale malgré les nuisances importantes des travaux n'est pas simple. C'est pourquoi nous avons beaucoup misé sur la communication. » Car derrière les rénovations se cache un enjeu de taille : séduire de nouvelles enseignes pour développer le business. A Wasquehal, le groupe BEG compte voir « le chiffre d'affaires de la galerie passer rapidement de 8 à 36 millions d'euros ».

François Lecocq

Les travaux d'Auchan V2 s'élèvent à plus de 30 millions d'euros d'investissement. Ceux des centres commerciaux Carrefour Wasquehal et Auchan Englos s'élèvent respectivement à 20 et 19 millions d'euros.