Dimitri payet a remis les pendules à l'heure

FOOTBALL L'attaquant du Losc a été rappelé jeudi en équipe de France...

François Launay

— 

Avec 10 buts et 10 passes décisives depuis le début de saison, Payet réussit la meilleure saison de sa carrière au Losc.
Avec 10 buts et 10 passes décisives depuis le début de saison, Payet réussit la meilleure saison de sa carrière au Losc. — m.libert / 20 minutes

 

C'est un retour mérité. Déçu de son absence du groupe bleu en février lors du match amical contre l'Allemagne, Dimitri Payet n'a pas été oublié cette fois-ci par Didier Deschamps. Artisan majeur de la folle remontée du Losc, qui visera samedi contre Evian une sixième victoire d'affilée en L1, l'homme aux dix buts et dix passes décisives cette saison va pouvoir reprendre le chemin de la maison bleue.

«J'ai appris la nouvelle chez moi en famille. ça fait plaisir de figurer dans cette liste. L'équipe fonctionne plutôt bien en ce moment et j'en suis récompensé», s'est réjoui Payet sur le site officiel du Losc. Toujours fâché avec les médias, l'attaquant n'est pas venu partager sa joie devant la presse. Pas sûr pourtant qu'il puisse se défiler comme ça la semaine prochaine à Clairefontaine. En attendant, ce sont ceux qui le connaissent bien qui en parlent le mieux. À commencer par Rudi Garcia. «Il est dans une forme étincelante et ça peut être un atout pour l'équipe de France. Il est plus mature et a conscience du travail à effectuer. Il prend aussi plus de responsabilités dans le jeu», explique le coach lillois.

Décrit comme joyeux et chambreur dans le vestiaire, Payet n'a jamais semblé aussi fort à presque 26 ans. Longtemps fustigé pour sa nonchalance, le Réunionnais a enfin trouvé la régularité qui lui manquait. «C'est le talent et le travail qui l'envoient en sélection et j'espère qu'il en aura plein d'autres à l'avenir», souhaite Salomon Kalou, son coéquipier . Avec trois sélections, obtenues en 2010, Payet espère rattraper le temps perdu en bleu. Ca tombe bien, il n'a jamais été aussi armé pour ça.