Coup de gel sur la circulation

INTEMPÉRIES es effets conjugués de la neige et du vent ont quasiment paralysé la région mardi...

Gilles Durand

— 

Lille, le 12 mars 2013. Des fortes chutes de neige paralysent la métropole lilloise.
Lille, le 12 mars 2013. Des fortes chutes de neige paralysent la métropole lilloise. — MIKAEL LIBERT/20 MINUTES

Neige partout, circulation nulle part. Le printemps avait pointé son nez la semaine dernière. Il a rengainé ses prétentions dans la nuit de lundi à mardi. Dans la métropole lilloise, comme dans toute la région, l'offensive finale de l'hiver a provoqué des perturbations un peu partout.

- Transpole peu prévoyant. Incapable d'assurer la moindre prévision lundi soir à 19h, Transpole déclenchait pourtant le plan neige deux heures plus tard en renvoyant ses bus au dépôt. Mardi matin, à l'ouverture du trafic, tout était à l'arrêt: bus, tramway, même le métro. Et impossible pour les usagers de se renseigner, le site Internet étant saturé. Seul les trafics métro et tramway ont progressivement repris durant la matinée. Des perturbations sont encore à prévoir ce mercredi avec l'arrivée du givre.

- TGV en rade. Le chasse-neige ferroviaire n'a pas suffi. Mardi matin, vers 7h, un train balai, chargé de déblayer la voie à grande vitesse avant le passage des TGV entre Lille et Paris, a heurté une congère du côté de la gare Haute-Picardie. Résultat, la circulation est restée bloquée. Côté TER, le trafic a repris doucement en fin de journée. Le retour à une circulation normale devrait prendre du temps ce mercredi.

- Reports et annulations en série. pas de distribution du courrier à La Poste. Aucun établissement scolaire n'a assuré de cours dans l'académie de Lille. Idem pour ce mercredi. La quasi-totalité des conférences et spectacles prévus, comme par exemple Gaspard Proust au théâtre Sébastopol, ont également dû être reportés.

- La problématique des poids-lourds. La moindre côte était devenue un obstacle infranchissable. Des kilomètres de bouchons se sont accumulés. La plupart des grosses perturbations sur autoroutes étaient dues aux poids-lourds. L'arrêté d'interdiction de leur circulation, lancé mardi à 6h30, a-t-il été trop tardif? «Nous avons fait le bon choix», assure le préfet. Les intérêts économiques des transporteurs ont prévalu. La préfecture recommande, elle aussi, de ne pas circuler ce mercredi. En revanche, l'interdiction pour les poids-lourds a été levée.

- Secours accidentés. Lourd bilan pour les services de secours: un pompier, une infirmière et quatre CRS ont été blessés lors d'interventions.

■ Météo

On n'avait pas vu ça depuis… un an. Le 5 mars 2012, il était tombé 14 cm de neige à Lille. Mardi matin, le niveau moyen était de 12cm (entre 10 et 20 cm selon les endroits). «La différence, c'est qu'avec le vent qui a soufflé entre 60 et 70km/h, des congères de 50cm à 1  se sont formés un peu partout», explique Roland Salengro, responsable des prévisions du nord chez Météo France. Le record date toujours du 29 décembre 1968 avec 30cm d'un coup. Dans la nuit de mardi à mercredi, la température devait baisser jusqu'à -10°.