Michel Autès : «Forcer le débat sur la santé»

©2006 20 minutes

— 

Michel Autès, vice-président Verts délégué à la Santé au conseil régional.

Le conseil régional vient de se voir refuser l'entrée à la commission exécutive de l'Agence régionale d'hospitalisation. Pourquoi ?

Officiellement, à cause d'un retard dans la publication d'un décret. Mais c'est un prétexte étonnant, scandaleux et méprisant.

Alors, de quoi s'agit-il ?

Fondamentalement, il y a une résistance très forte de l'Assurance-maladie. Selon eux, les élus n'ont pas à s'occuper des questions de santé.

Cette décision remet-elle en cause la participation financière du conseil régional ?

Non. Nous apporterons tout de même 48 millions d'euros sur quatre ans, surtout pour le plan cancer. Et nous forcerons le débat en dehors de la commission, en attendant que les mentalités évoluent.

Recueilli par Vincent Vantighem