Lille peut-il encore croire au podium?

FOOTBALL Le LOSC aligne une troisième victoire d'affilée en Ligue 1 samedi à Ajaccio (1-3)...

Joseph Delouvrié

— 

Le joueur du LOSC, Dimitri Payet, célèbre son but contre Valenciennes lors de la 10ème journée du championnat de ligue 1 de football le 27 octobre 2012.
Le joueur du LOSC, Dimitri Payet, célèbre son but contre Valenciennes lors de la 10ème journée du championnat de ligue 1 de football le 27 octobre 2012. — M.LIBERT/20MINUTES

Ils ne l’avoueront jamais, mais les Lillois étaient sans doute les premiers supporters du leader parisien dimanche soir face à Marseille, 3e. Car, après leur troisième succès d’affilée en L1, samedi, à Ajaccio (1-3) -une victoire qui les a ramenés au pied de l’Europe*- les Lillois, huitièmes à un point du sixième, ont même à nouveau le droit de rêver au podium.
 

• Une série qui dure. Co-meilleure équipe de L1 en février (10 points en 4 matchs), Lille a en réalité relevé la tête depuis sa défaite imméritée à Paris. On s’éloigne de l’épiphénomène, et ses trois derniers succès -acquis face à Ajaccio, invaincu en 2013, Lyon, sur le podium depuis août et Rennes, un concurrent direct- sont probants.

• Une efficacité retrouvée. Deuxième équipe au niveau de la possession (55%) et 4e pour les tirs, Lille a souvent pêché dans la précision (15e aux tirs cadrés). Froidement réaliste en Corse, le Losc a au moins réglé la mire, à défaut d’avoir tout réglé.

• Un Payet en feu. Lille peut compter sur le meilleur passeur de la L1, auteur d’un doublé face à Ajaccio. Dimitri Payet totalise déjà 10 buts et 10 passes après 26 journées.

• Un retard important. S’il reste 36 points à prendre, les chiffres sont en effet cruels. Sur les 10 derniers championnats, 93% des équipes sur le podium étaient déjà dans le top 5 à ce stade de la saison. Paris (en 2003) et Marseille (2008) sont tout de même parvenus à combler un écart important (6 et 5 points) en peu de temps. Le Losc, à cinq points de Nice, 4e, peut donc espèrer. Comme l’a rappelé L’Equipe, il faut en moyenne 67 points pour être 3e. Pour atteindre ce total, Lille devrait gagner 9 de ses 12 derniers matchs. Il peut aussi se dire que parfois, 58 ou 62 points ont suffi.

• Des concurrents au top. Le calendrier du Losc est plutôt bon –il a déjà joué trois des quatre premiers–, mais ses concurrents directs aussi. Saint-Etienne, Nice et Montpellier l’accompagnent dans les bilans 2013. En plus d’avoir un lourd handicap de points, Lille possède donc aussi celui d’être loin d’être seul sur le coup.

*Selon le palmarès des coupes nationales, de quatre à six équipes peuvent se qualifier en coupe d’Europe.