Couple relaxé: appel du parquet de Boulogne

©2006 20 minutes

— 

Le parquet de Boulogne-sur-Mer a fait appel de la relaxe, après vingt-deux mois de détention provisoire, d'un couple jugé pour agressions sexuelles sur ses trois enfants, a-t-on appris samedi de source judiciaire. Après plusieurs déclarations contradictoires, notamment de la mère des enfants, le tribunal avait innocenté ce couple de trentenaires le 14 septembre.

« Le parquet prend le risque d'exposer une nouvelle fois la justice au ridicule », a réagi l'avocat de la jeune femme, Emmanuel Riglaire. « On a un procureur qui, à l'audience, se rend compte que son dossier est complètement vide et une hiérarchie qui ne connaît pas les arcanes de l'affaire et qui fait appel. Cela risque de montrer une nouvelle fois que la justice française fonctionne parfois très mal. »

Au lendemain du jugement, le ministre de la Justice, Pascal Clément, avait reconnu être « troublé » par cette affaire, même s'il était « trop tôt », selon lui, pour parler d'un nouvel Outreau. Lors du procès, le substitut du procureur avait d'ailleurs laissé le libre choix de la peine au tribunal.