Condamnations pour la légionellose

— 

Épilogue provisoire pour l'affaire de la légionellose qui avait endeuillé le bassin minier à l'hiver 2003-2004. La société Noroxo, son directeur, et le prestataire GE Water de l'usine de Harnes ont finalement été condamnés par le tribunal correctionnel de Béthune, reconnus responsables de l'épidémie qui avait fait 14 morts et 86 blessés à l'époque. Johnny Malec, l'ex-directeur de l'usine, a écopé d'un an de prison avec sursis (contre deux demandés par le parquet), et 35 000 € d'amende. La société Noroxo a été reconnue coupable d'homicides et blessures involontaires, et condamnée au maximum légal, à savoir 375 000 € d'amende. Même amende pour le prestataire GE Water, dont la condamnation a été reconnue pour « complicité ». L'avocate de nombreuses victimes et de leurs proches, Me Sylvie Topaloff, a annoncé son intention de faire appel, d'autant que les familles de victimes décédées n'ont obtenu que 300 € de frais de justice. O. A.