Bourahla chargé par les témoignages

©2006 20 minutes

— 

Toujours la même ligne de défense. Jugé pour le meurtre de Marianne Listoir, Tahar Bourahla a continué hier à nier les faits malgré plusieurs témoignages à charge. Dans la matinée, des experts ont ainsi assuré qu'un plan retrouvé dans le sac de Marianne Listoir, dont le corps avait été découvert dans un fossé près de Valenciennes, avait bien été tracé par l'accusé. Entendue par la cour l'après-midi, Karine Colle, l'ancienne compagne de Tahar Bourahla, l'a également exhorté à « avouer la vérité ». Verdict demain.

V. V. (avec AFP)