Il tue ses enfants avant de se suicider

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le père meurtrier a expliqué son geste dans une lettre manuscrite. Hier, à Tourcoing, un homme de 37 ans, résidant rue du Brun-Pain, a tué ses trois enfants à l'arme blanche avant de se donner la mort. Le drame se serait produit dans la nuit de dimanche à lundi. Alertée par l'école, où les enfants ne se sont jamais présentés, c'est la mère de famille, séparée de son mari, qui aurait averti les services de police de Tourcoing. « Dans la pièce principale du modeste appartement, les policiers ont retrouvé les corps sans vie et ensanglantés des trois enfants, deux garçons et une fille, âgés respectivement de 9, 6 et 4 ans », a indiqué le parquet de Lille dans un communiqué. A côté, gisait le cadavre de leur père, lui-même pendu à une poignée de porte. Une forte odeur de gaz régnait également dans le logement où deux bouteilles du corps gazeux étaient ouvertes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les corps des enfants portaient les traces de multiples coups de couteau. Le père portait lui aussi de nombreuses plaies pouvant correspondre à des coups qu'il se serait infligé lui-même.

« Cette affaire se situe dans un contexte familial difficile, marqué par une procédure de divorce entamée en 2004, a expliqué le parquet. Par ailleurs, le père devait être jugé demain par le tribunal correctionnel de Lille pour des faits d'agression sexuelle sur son épouse commis en mai 2004. » Depuis cette date, la mère de famille vivait avec ses trois enfants à Lille. Le père, informaticien de son métier, avait, de son côté, la garde un week-end sur deux. Une information judiciaire doit être ouverte aujourd'hui pour permettre l'autopsie des corps.

Vincent Vantighem et Frédéric Lépinay

Jean-Pierre Balduyck, le maire (PS) de Tourcoing, s'est rendu sur les lieux du drame hier après-midi. La mère de famille a été prise en charge par une cellule psychologique basée à Lille.