Le patrimoine nordiste dévoile sa face cachée

©2006 20 minutes

— 

Plutôt bon élève. Pour les Journées européennes du patrimoine (JEP), le Nord-Pas-de-Calais a prévu d'ouvrir les portes de 960 monuments ce week-end. « Cela nous place au sixième rang national, explique Jacques Philippon, conservateur régional des monuments historiques. Alors que d'autres départements ont un patrimoine réputé plus riche. » Mais la région dispose d'un atout de taille dans sa manche : son patrimoine industriel. « Il y a quelques années, on ne voyait que des friches pourries. Désormais, on parle de manufactures, de distilleries, de monuments », confirme Jacques Philippon.

Les lieux communs ont également la cote auprès des nordistes. Comme l'hôtel Scrive, qui abrite la nouvelle préfecture du Nord. Pour sa première participation aux JEP, il affiche déjà complet. « Les gens s'intéressent aux coulisses. Ils veulent voir autre chose que l'habituel comptoir des cartes grises. »

Vincent Vantighem