Roubaix : rentrée de marques à l'Usine

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Avis de rotation d'enseignes à l'Usine de Roubaix. Pionnier des magasins d'usine en France, le centre roubaisien va accueillir de nouvelles enseignes. D'ici à la fin du mois, les boutiques Gotcha, Crossways et Europa Quartz ouvriront leurs portes dans l'ex-manufacture Motte-Bossut, transformée en centre commercial dédié au déstockage depuis 1984. Une manière d'accentuer le renouvellement de l'offre initié fin août avec l'inauguration d'une boutique Tape à l'oeil.

Soucieux de régénérer son fonds de commerce, l'Usine veut accélérer le mouvement et promet d'autres ouvertures pour les six prochains mois. « L'objectif est d'accueillir chaque année dix nouvelles enseignes, contre cinq auparavant », martèle Tanguy Le Gall, directeur de l'Usine et beau-fils du fondateur, Ghislain Dalle. Et si possible des marques de prêt-à-porter féminin et de chaussures haut de gamme, « deux domaines où l'offre est réduite », remarque une fidèle cliente. Pour séduire les futurs magasins, l'Usine n'a pas hésité à missionner On Site, un cabinet immobilier parisien spécialisé dans ce domaine. Reste que le centre ne peut contraindre les enseignes à quitter les lieux et que les candidats au départ sont rares... « C'est pourtant la seule façon d'assurer notre croissance », souffle-t-on à la direction de l'Usine, où l'activité stagne depuis deux ans. Car depuis son extension, en septembre 2002, sur l'ancien garage qui jouxtait le site, l'Usine ne peut plus grandir. En attendant, le centre mise sur le confort. Après la construction de l'escalator extérieur en juin dernier, l'accueil et les toilettes vont être réaménagés prochainement.

Thierry Butzbach

Au total, 35 000 visiteurs par semaine fréquentent les 85 magasins de l'Usine. Trop pour le parking de 400 places. Pour l'étendre, le centre prévoit de racheter le terrain voisin du collège Rousseau, d'ici à 2008.