Week-end «difficile» pour le CHRU de Lille

©2006 20 minutes

— 

Jusqu'alors épargné par l'infection nosocomiale qui sévit dans la région, le CHRU de Lille vient de recenser un premier cas de Clostridium difficile. Une seconde personne est également suspectée de porter cette bactérie. Pour celle-ci, des analyses sont en cours. Les résultats seront connus d'ici à une semaine. Hospitalisés en gériatrie, les deux patients ont été placés en isolement. « Ils viennent du Clos Fleuri, une maison de retraite de Saint-André, et avaient déjà la bactérie à leur arrivée », a expliqué le CHRU. Si l'épidémie semble se stabiliser, les infectiologues se refusent, pour le moment, à tout pronostic. « D'autres cas pourraient se déclarer », ajoute le CHRU.

F. B.

Dans la région, 239 personnes ont été touchées par la bactérie, dont 14 en sont décédées. L'Association droit des victimes (ADV) sera à Lille vendredi pour une réunion destinée aux familles des malades. A 14 h 30, 21, place du Théâtre. (Rens. : 05 62 32 96 59)