Le VAFC éliminé à l'issue d'un scénario renversant

— 

A peine commencée, la Coupe de France est déjà terminée pour le VAFC. Eliminé aux tirs aux buts lundi à Istres (3-3 a.p., 4-2 t.a.b.), le club du Hainaut ne rejoindra pas en seizièmes de finale Lens et Lille, derniers représentants nordistes dans la compétition. Une élimination à l'issue d'un match complètement fou dans son dénouement. En première période, les assauts istréens ont mis à mal une défense valenciennoise dépassée. Sans un Penneteau impérial, les Nordistes auraient dû être menés à la pause. Heureusement, le jeu s'équilibre au retour des vestiaires. Et sur un coup franc de Mater, repoussé par la barre mais repris de la tête par Dossevi (77e), VA pense avoir fait le plus dur. Sauf qu'à la dernière minute, Chrif finit par tromper Penneteau dans un angle impossible.

Une folle prolongation


Cruel mais logique pour un VAFC trop laxiste. C'est alors que démarre un deuxième match dans une prolongation complètement folle. Avec un doublé express (101e, 103e), Akrour pense provoquer la chute des Nordistes. Mais en un éclair, Aboubakar (111e) puis Mater sur penalty (113e) relancent complètement le VAFC. Dans la foulée, Dossevi (116e) manque de décrocher le pompon. Mais dans l'épreuve des tirs aux buts, les ratés de Da Silva et Gomis provoquent la chute nordiste. ■ F. l.