Actes de vandalisme récurrents dans une résidence à Wattrelos

— 

Mêmes problèmes, mais solutions différentes. A Wattrelos, le bailleur Vilogia est confronté aussi à des intrusions de personnes étrangères dans une de ses résidences, dans la rue du Mont-à-Leux. Et ce depuis trois ans. « On travaille avec la police municipale et nationale pour résoudre ces problèmes de squats des parties communes, mais ça n'aboutit pas, faute de témoignages suffisamment nombreux des locataires », explique Vilogia. « Des actes de vandalisme sont régulièrement commis et notre vie est devenue un enfer quand j'ai osé intervenir pour demander de fumer les»cigarettes magiques«dehors. Les représailles ont commencé avec des tags et du bruit toute la nuit », raconte un locataire. Mais pas de mobilisation collective dans ces petits blocs qui ne regroupent que huit logements. Le bailleur en est réduit à proposer une mutation aux locataires exaspérés. «On a reçu cinq demandes depuis trois ans », avoue Vilogia qui se dit « impuissant ». ■ G. D.