Les syndicats enseignants rentrent en ordre de marche

©2006 20 minutes

— 

C'était hier la rentrée pour les élèves... et les syndicats d'enseignants. Déjà en ligne de mire : un rassemblement intersyndical, demain à 16 h, devant le rectorat. Les revendications sont nombreuses mais ce sont les nominations de professeurs référents dans les vingt-huit collèges « Ambition réussite » qui inquiètent le plus. « Cela devait se faire avec des enseignants expérimentés, sur la base du volontariat, explique Didier Costenoble, du FSU-Snes. Mais sur les quatre-vingt-sept postes proposés, seuls vingt-sept ont trouvé preneur... » « Personne ne sait en quoi consistent ces postes », explique Elizabeth Bagault, du Sgen-CFDT. Et l'intersyndicale de citer le cas d'un poste d'enseignant référent au collège Vauban de Maubeuge prévu en mathématiques et transformé en... EPS, faute de candidat.

« On promet des promotions aux profs qui se proposent, regrette Bruno Robin, du FSU-Snes. Ce n'est plus l'intérêt des élèves qui prime. » A cela s'ajoute la nomination d'enseignants inexpérimentés à ces postes : « Cela devait être une exception... Mais on nous a rapporté la nomination d'un enseignant titulaire depuis un an seulement et d'au moins trois remplaçants qui changent d'établissement tous les ans », se désole Joëlle Thiery, de l'Unsa.

O. A.