«Clostridium», suites de l'infection

©2006 20 minutes

— 

La direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) n'a fait « aucun commentaire ». Mais il y a bien un début de polémique suite à la révélation d'une infection nosocomiale au Clostridium qui a coûté la vie à 14 personnes dans divers hôpitaux de la région. L'infection bactérienne a été dévoilée publiquement jeudi dernier mais elle avait débuté dès janvier. Les associations Le Lien et ADV ont réclamé respectivement « de lourdes sanctions » à l'encontre des établissements ayant tardé à déclarer les cas et « une enquête » du ministère de la Santé. Jeudi, Christian Lahoute, medecin inspecteur à la Drass, a expliqué que la « caractérisation [identification] du Clostridium est longue à obtenir ». Jean-Claude Westermann, directeur de la Drass, a pour sa part promis la mise sur pied d'un centre régional dédié à ce type d'analyses, le seul en France étant situé à Paris.

Olivier Aballain