Daniel Canepa : «Je me suis moi-même proposé pour le Nord»

©2006 20 minutes

— 

Daniel Canepa, nouveau préfet du Nord et du Nord-Pas-de-Calais.

Votre nomination est jugée politique par certains, car vous venez du ministère de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy. Que leur répondez-vous ?

Martine Aubry m'a posé la même question. Nous ne sommes plus sous Napoléon III : un préfet n'a pas une gestion politique des dossiers, il est là pour servir l'Etat. De toute façon, en tant que secrétaire général du ministère, c'est moi qui préparait les nominations. Je me suis moi-même proposé pour le Nord.

Vous êtes attendu au tournant par les collectivités territoriales, en panne de crédits d'Etat...

De l'argent et des effectifs, on n'en a jamais assez. Il faut faire des choix selon les priorités de l'Etat.

Quelles seront ces priorités ?

La sécurité des citoyens, et la cohésion sociale. J'arbitrerai en cohérence avec ces priorités. Par exemple, l'A 24 est essentielle pour développer l'atout transfrontalier de la région.

Recueilli par O.A.