Un faucheur refuse de donner son ADN

©2006 20 minutes

— 

Benjamin Deceunink, l'un des Onze d'Avelin, vient d'être poursuivi pour avoir refusé un prélèvement d'ADN imposé après sa première condamnation. Devant le tribunal d'Alès (Gard), il a prôné, vendredi, « le devoir de résistance par rapport à une démarche autoritaire ». En 2001, il avait arraché des betteraves transgéniques à Avelin. Sur 70 faucheurs volontaires, 11 ont été condamnés et 6 convoqués pour des prélèvements d'ADN. « Sur quels critères ? », s'est interrogé le prévenu. Réponse le 29 septembre, jour du délibéré.

(Avec AFP)