Fabrice Dandoy : « Faire valoir leurs droits »

©2006 20 minutes

— 

Fabrice Dandoy

Avocat de l'association Droit au logement (DAL).

Le DAL et certains rescapés se sont constitués parties civiles après l'incendie de Roubaix. Pourquoi ?

Pour permettre aux victimes d'avoir accès au dossier et d'être informées de l'évolution de l'enquête. Et donc de faire valoir leurs droits.

Que peuvent-elles espérer ?

Etre indemnisées pour les préjudices matériel et moral. Généralement, l'indemnisation pour le préjudice moral est symbolique mais ici, plusieurs personnes ont perdu des proches. Ce volet risque donc d'être important.

C'est un dossier peu fréquent...

A la suite d'incendies de logements, il y a peu de poursuites pénales. Le propriétaire a été mis en examen pour hébergement de personnes dans des conditions contraires à la dignité humaine. C'est rare.

Recueilli par Fanny Bertrand