Quartier d'automne pour le tourisme

Gilles Durand

— 

M. LMibert / 20 Minutes

Des touristes à Fives et Saint-Maurice Pellevoisin ? C'est le pari lancé par l'équipe de Lille 3000 avec l'opération Nos quartiers sont fantastiques* qui commence ce week-end. Jusqu'à la fin de l'année, cinq week-ends seront ainsi dédiés aux différents quartiers de Lille. « L'objectif est d'amener les Lillois à se déplacer d'un quartier à l'autre, mais aussi d'inciter les visiteurs à quitter le centre-ville pour découvrir les animations », souligne-t-on à Lille 3000.

Projet plus ambitieux
Un vœu pieu, selon Dominique Plancke, président du conseil de quartier de Saint-Maurice Pellevoisin. « La mobilisation de l'Union des commerçants a été très forte et efficace, mais l'événement ne va pas dépasser le périmètre du quartier », estime-t-il. Il est vrai que, par manque de lieux, l'offre se concentre plutôt sur Fives où les avis sont moins tranchés.
A Lasécu, espace d'art contemporain, on se veut même plutôt optimiste. Après le succès de l'exposition sur Mœbius et François Boucq en 2009, la BD revient en force à Lasécu avec un panorama de l'œuvre du dessinateur américain Charles Burns. « On attend un public beaucoup plus large que d'habitude dans la mesure où Lille 3000 possède un réseau énorme, souligne Elsa Hanot, coordonnatrice des lieux. En plus, nous avons obtenu des subventions supplémentaires pour pouvoir monter un projet plus ambitieux ».
Optimisme plus mesuré de la part du collectif fivois La Girafe, chargé d'organiser les bals du samedi à la salle des fêtes. « On espère attirer des gens au-delà du quartier, mais nos moyens de communication sont limités », explique Fatima Bouhallel, chargée de production. L'animation de quartier, en tout cas, semble d'ores et déjà réussie. Depuis quinze jours, un ancien tri postal est transformé en atelier géant où les habitants du quartier peuvent venir cuisiner ensemble et les enfants et artistes repeindre les murs.
Dernier atout : l'installation d'un labyrinthe lumineux, baptisé Architect of air, de vendredi à dimanche, rue de Phalecque, à la frontière des deux quartiers. La structure se dressera chaque week-end dans un nouveau quartier. Avec ou sans touriste, il y aura de l'animation.