Lille

Pleins pharessur l'éclairage des vélos

Circulation Souvent négligé, il est un enjeu pour la sécurité des cyclistes

L'éclairage est de saison pour les vélos. Et pourtant, malgré la tombée de la nuit dès la fin d'après-midi, de nombreux cyclistes continuent à circuler à Lille sans éclairage. Certains assument la prise de risque, d'autres la minimisent. L'association Droit au vélo organise donc, jusqu'au 28 novembre, de nombreuses opérations* de sensibilisation à destination des récalcitrants. Pour Laurent Plancke, bénévole de l'association, la sécurité est un enjeu important mais ce n'est pas le seul : « Les cyclistes qui ne s'éclairent pas se mettent en danger, mais en plus ils renvoient une image néfaste du vélo auprès des autres usagers de la route. »

De l'entraide
« On a l'impression que les cyclistes peuvent faire tout ce qu'ils veulent », critique ainsi René, au volant de sa voiture. Pour lui il faudrait tout simplement confisquer les vélos mal équipés. Laurent Plancke plaide, lui, pour de micro-actions d'entraide pour résoudre les problèmes liés à l'éclairage. « De nombreux systèmes sont trop vite défaillants, mais il suffit parfois d'un petit coup de clef pour régler une dynamo ». L'Adav prévoit la distribution de réflecteurs, de brassards réfléchissants, mais aussi des bons de réduction sur l'éclairage.