LILLE - La cause animale défendue samedi

— 

Contre les œufs de batterie et la fourrure. Une trentaine de militants s'est mobilisée, samedi après-midi, devant deux enseignes lilloises, Monoprix et Le Printemps, pour sensibiliser le public sur les conditions de vie et de mise à mort des animaux « consommés » dans la mode ou l'industrie alimentaire. « On encourage Monoprix qui teste, à Lyon, le retrait des poules élevées en cages pour sa propre marque, note Anthony Blanchard, président de cause Animale Nord. Et les gens achètent parfois au Printemps de la fourrure sans le savoir ».