L'été en pente douce des centres aérés

©2006 20 minutes

— 

Avec la fin des vacances sonne l'heure du bilan pour les centres de loisirs municipaux (CLSH) à Lille. La fréquentation s'est maintenue cet été par rapport à 2005 et, selon la mairie de Lille, les intéressés semblent avoir adhéré à la démarche de la municipalité. Ainsi, l'implication des parents dans la vie des centres est « nettement montée en puissance cette année », se félicite Alain Thirel, directeur de l'Enfance à la mairie. Entre l'accueil des parents les lundis, autour d'un café, pour leur présenter le programme de la semaine et les sorties en commun, « Nous pouvons ainsi mieux répondre à leurs attentes », souligne Alain Thirel. Les CLSH ont par ailleurs donné un avant-goût des grands thèmes de l'action municipale. Découverte de l'Inde, interventions sur le commerce équitable : « Les enfants sont sensibilisés à l'actualité de l'année à venir », explique Ariane Capon, adjointe (PS) aux Ecoles.

Alain Thirel a toutefois un regret : « La majeure partie des enfants viennent encore en CLSH pendant les deux mois d'été », ce qui limite pour eux l'effet « vacances ». D'où les quatre centres thématiques (trois sportifs, un culturel) créés il y a quelques années pour diversifier l'offre de loisirs. Et qui, selon la mairie ont aussi trouvé leur public. O. A.

handicap Les CLSH de Lille sont ouverts aux enfants handicapés « chaque fois que c'est possible », rapporte Michel Cucheval, adjoint (PC).