des nouveautés de rentrée

Gilles Durand

— 

La rectrice, Marie-Jeanne Philippe.
La rectrice, Marie-Jeanne Philippe. — M.Libert / 20 Minutes

Affectations, apprentissage des langues et développement du sport : la rectrice de l'académie de Lille, Marie-Jeanne Philippe, présentait, mercredi, la rentrée scolaire avec son lot de nouveautés.

Affectation d'office dans le primaire. L'académie de Lille innove dans la gestion des ressources humaines. Un contrat signé avec le ministère de l'Education nationale lui permet désormais d'imposer une titularisation d'office sur un secteur en dehors des vœux du professeur d'école. « Nous voulons ainsi favoriser l'implantation durable d'enseignants sur des zones difficiles, souligne la rectrice. Moins il y a de turn-over, meilleurs sont les résultats. » Plusieurs centaines de professeurs ont été concernés par cette nouvelle mesure dès cette rentrée. « Il fallait faire quelque chose, se justifie la rectrice. dans l'Avesnois, par exemple, il y avait 136 postes libres pour seulement 9 candidats. »
Développement des langues. Le dernier projet en date, un lycée transfrontalier, doit voir le jour à la rentrée 2013. Il s'agit du jumelage entre un lycée de Tourcoing et de Courtrai, dont les noms devraient être dévoilés prochainement. Par ailleurs, depuis deux ans, des plates-formes permettent aux jeunes de certains lycées professionnels (LP) d'effectuer des stages à l'étranger. L'an dernier, 10 LP y participaient. Ils sont 23 cette année, plus 4 centres de formation d'apprentis (CFA).

Coup de pouce au sport. Les problèmes d'obésité en témoignent, les jeunes nordistes ne pratiquent pas assez de sport. Un conseiller à l'action sportive a été nommé. Sa mission : développer le sport en lien avec l'USEP et l'UNSS. « Notamment des activités qui puissent intéresser les jeunes filles, souligne la rectrice. L'accent devra aussi être mis sur l'accès aux handicapés ».

Dernière rentrée

Arrivée en 2010, la rectrice a annoncé qu'elle effectuait sa dernière rentrée. Elle sera en retraite avant la fin de l'année scolaire. Selon nos informations, elle devrait même être mutée avant, en même temps que d'autres recteurs.