La cour d'appel de Paris a fait droit mardi à la demande d'adoption plénière et non simple de jumelles nées en 2011 d'une GPA au Canada.
GESTATION POUR AUTRUI

Que signifie la récente décision de la cour d'appel de Paris sur l'adoption

La cour d’appel de Paris a fait droit mardi à la demande d’adoption plénière de l’époux du père biologique de jumelles nées en 2011 d’une Gestion pour autrui (GPA) au Canada. Pour l’avocate du couple, Caroline Mecary, cette décision pourrait inciter les tribunaux à modifier leur jurisprudence…

Chargement en cours…