Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
FRAUDEUne gérante de discothèque condamnée pour escroquerie près d’Orléans

Loiret : Une gérante de discothèque et son conjoint condamnés pour travail dissimulé et escroquerie

FRAUDE
Il leur était reproché, entre autres, d’avoir dissimulé la véritable situation de la société
Le compagnon de la gérante a été condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis, pour plusieurs faits de violence, notamment sur un des DJ de la discothèque (illustration).
Le compagnon de la gérante a été condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis, pour plusieurs faits de violence, notamment sur un des DJ de la discothèque (illustration). - STUX / PIXABAY / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Mardi, le tribunal correctionnel d’Orléans a condamné à un an de prison avec sursis l’ancienne gérante d’une discothèque de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin (Loiret) pour escroquerie. Il lui était reproché à elle, ainsi qu’à son compagnon et son beau-frère, d’avoir dissimulé la véritable situation de la société et d’avoir effectué des prélèvements réguliers dans la trésorerie, comme le rapporte La République du Centre.

Le compagnon et le beau-frère aussi condamnés

Son compagnon a, lui, été condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis, pour plusieurs faits de violence et d’intimidation avec port d’arme, notamment sur un des DJ de la discothèque. Le frère du prévenu a aussi été condamné à de la prison avec sursis pour des faits de violence.

Comparaissant le 3 octobre dernier, la femme de 32 ans, son compagnon et son beau-frère avaient dû répondre de blanchiment aggravé, d’abus de biens sociaux, d’escroquerie, de travail dissimulé, ou encore de violences. Ils ont seulement été relaxés pour le blanchiment.

Sujets liés