20 Minutes : Actualités et infos en direct
JusticeComment une vidéo de baptême a permis de démasquer un grand-père pervers

Nord : Comment une vidéo de baptême a permis de démasquer un grand-père pervers

JusticeLes attouchements sexuels répétés d’un septuagénaire sur la petite fille de sa compagne ont été révélés par hasard, lorsqu’il a été pris sur le fait lors d’un baptême dans la famille
En filmant un baptême, un homme a remarqué les agissements d'un grand-père sur une fillette (illustration).
En filmant un baptême, un homme a remarqué les agissements d'un grand-père sur une fillette (illustration). - Gavin Roberts / Future /REX/SIPA / Sipa
Mikaël Libert

M.L.

L'essentiel

  • Un homme de 70 ans a été condamné à six ans de prison ferme pour des attouchements sexuels sur la petite-fille de 11 ans de sa compagne.
  • Les agissements de l’homme ont été découverts grâce à une vidéo tournée pendant un baptême où on le voit toucher l’enfant.
  • L’homme avait déjà été condamné en 2011 pour des viols sur deux sœurs mineures.

Il y a une semaine, un homme de 70 ans a été condamné à une peine de prison ferme par le tribunal judiciaire de Lille pour des attouchements sexuels commis sur la petite fille de sa compagne, âgée de 11 ans. Selon nos confrères de la Voix du Nord, ses agissements pervers ont été découverts grâce à une vidéo tournée pendant un baptême.

Le calvaire de la fillette aurait pu durer encore longtemps si le hasard n’avait pas permis de démasquer le mis en cause, en septembre dernier, alors qu’il assistait à un baptême en présence de toute la famille. La fête battait son plein et l’un des invités filmait la scène jusqu’à ce que son objectif passe devant le septuagénaire assis à côté de la jeune victime. Le vidéaste se rend compte que le grand-père était en train de se livrer à des attouchements sur la fillette.

Déjà condamné en 2011 pour viols sur mineures

Les images ont été montrées aux parents de l’enfant, lesquels ont déposé immédiatement une plainte contre l’homme. Celui-ci a été interpellé et placé en garde à vue. Selon nos confrères, lors de son audition par les policiers, le prévenu a nié l’évidence, allant même jusqu’à qualifier la fillette de menteuse. La victime, elle, confirme le fait capturé en vidéo et affirme que les attouchements avaient commencé 14 mois plus tôt et qu’elle les subissait de manière régulière.

Au tribunal, lundi dernier, l’homme n’a montré aucun remords. Il s’est contenté de nier l’inceste, affirmant n’avoir aucun lien de sang avec sa victime. Il déclare aussi ne pas savoir pourquoi il a fait ça, alors même que la petite fille de sa compagne n’était pas sa première victime. En 2011, le septuagénaire avait en effet été condamné pour des faits plus graves encore, des viols sur deux sœurs de moins de 15 ans. Pour les violences sexuelles commises sur la petite-fille de sa compagne, l’homme a été condamné à six ans de prison et a été incarcéré.

Sujets liés