20 Minutes : Actualités et infos en direct
OPÉRATION DE POLICEHuit personnes mises en examen pour trafic de stupéfiant à Villeurbanne

Villeurbanne : Huit personnes mises en examen pour trafic de stupéfiant

OPÉRATION DE POLICEQuatre d’entre elles, qui sont « soupçonnées d’être les gestionnaires et organisateurs de ce trafic », ont été placées en détention provisoire, a indiqué le parquet de Lyon
Plusieurs opérations de police judiciaire ont été conduites par la DDSP du Rhône, sous l'autorité du parquet de Lyon, cette semaine au quartier du Tonkin, à Villeurbanne, dans le cadre d'une opération dite « place nette »
Plusieurs opérations de police judiciaire ont été conduites par la DDSP du Rhône, sous l'autorité du parquet de Lyon, cette semaine au quartier du Tonkin, à Villeurbanne, dans le cadre d'une opération dite « place nette »  - Préfecture du Rhône / 20 Minutes
Elise Martin

E.M.

L’opération dite « place nette » se poursuit au Tonkin, un quartier de Villeurbanne, près de Lyon. Depuis début novembre et la succession de fusillades, dont deux en plein jour, un dispositif de police a été mis en place. A la suite des interpellations qui ont eu lieu lundi, sept personnes ont été mises en examen, a indiqué le parquet de Lyon par communiqué.

Quatre d’entre elles, qui sont soupçonnées d’être « les gestionnaires et organisateurs de ce trafic », ont été placées en détention provisoire. Les trois autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire « assorti d’une interdiction de paraître dans le quartier du Tonkin », a précisé le parquet. Au total, 30.000 euros, 90 grammes de cocaïne, 650 grammes de résine de cannabis, une arme à feu et des munitions ont été saisis au cours de cette opération, a détaillé la même source.

Sept autres personnes interpellées dans la semaine

Dans la semaine, à la suite de sept autres interpellations, une nouvelle personne a été mise en examen pour « détention et transport » de stupéfiants et un individu a été directement condamné à quatre mois de prison ainsi qu’à une interdiction de paraître à Villeurbanne pendant un an, a poursuivi le procureur de la République de Lyon.

Près du Tonkin, dans le quartier des Buers, deux individus ont également été arrêtés pour les mêmes motifs. Les forces de l’ordre ont saisi 43 kg de cannabis.

Dans le communiqué, le parquet a souhaité « réaffirmer sa forte mobilisation dans la lutte » contre le trafic de drogues ainsi que « sa détermination à y apporter les réponses judiciaires les plus fermes ». Ainsi, il rappelle que le nombre de comparution immédiate pour trafics de stupéfiants a augmenté de 42 % en 2022 et que vingt-deux interdictions de paraître sur le territoire de Villeurbanne ont été ordonnées depuis le début 2023.

Sujets liés