20 Minutes : Actualités et infos en direct
ENVIRONNEMENTUn jeune militant anti-A69 relaxé pour violences et rébellion à Castres

Castres : Un jeune militant anti-A69 relaxé pour violences et rébellion

ENVIRONNEMENTIl a cependant été condamné à une amende de 300 euros avec sursis pour port d’arme
C'est grâce à une vidéo publiée sur YouTube que le jeune homme a été dédouané des charges de violences et rébellion. (Illustration)
C'est grâce à une vidéo publiée sur YouTube que le jeune homme a été dédouané des charges de violences et rébellion. (Illustration) - Xavier Francolon/SIPA / 20 Minutes
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Ce jeudi, un étudiant de 19 ans ayant participé aux manifestations contre l'A69 les 21 et 22 octobre derniers comparaissait devant le tribunal de Castres (Tarn) pour violences contre personnes dépositaires de l’autorité publique, rébellion et port d’arme blanche. Comme l’indique France 3 Occitanie, seul le dernier chef d’accusation a été retenu, pour lequel il a été condamné à une amende de 300 euros avec sursis.

Une trentaine de personnes étaient venues soutenir le prévenu, originaire de Rennes. Celui-ci a contesté avoir jeté des pierres sur les forces de l’ordre comme cela avait été assuré par ces dernières. Il reconnaissait cependant la possession du couteau, car « il venait de se faire un sandwich au thon ».

Visage caché

C’est grâce à une vidéo publiée sur YouTube que le jeune homme a été dédouané des charges de violences et rébellion. Si l’étudiant est visible sur les images, il est impossible de déterminer s’il a lancé des pierres sur les forces de l’ordre, son visage étant dissimulé par un bonnet, un cache-cou et un casque de chantier.

Une quinzaine de procès impliquant des manifestants anti-A69 doivent encore se tenir jusqu’à janvier 2024.

Sujets liés