20 Minutes : Actualités et infos en direct
SANTEUne enquête ouverte après l’incendie au CHU de Limoges

Limoges : Une enquête ouverte après l’incendie au CHU

SANTEUn incendie s’est déclaré au CHU de Limoges dans la nuit de vendredi à samedi, et a tué au moins une personne
L'incendie s'est déclarée dans une chambre du service de chirurgie digestive
L'incendie s'est déclarée dans une chambre du service de chirurgie digestive - Alain ROBERT/SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Mais que s’est-il passé à Limoges ? Une enquête a été ouverte à la suite de l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi au sein du CHU de la préfecture de la Haute-Vienne, faisant au moins un mort, a annoncé le parquet dimanche.

« Une enquête judiciaire a été ouverte des chefs d’homicide involontaire, dégradations involontaires du bien d’autrui par violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence (…) ayant provoqué la mort et dégradations involontaires (…) », fait savoir le procureur de la République de Limoges Baptiste Porcher, dans un communiqué.

Un départ de feu au deuxième étage

L’enquête a été confiée à la direction territoriale de la police judiciaire et la sûreté départementale de Limoges. Samedi vers 2 h 30, un départ de feu a été détecté au deuxième étage du CHU Dupuytren, dans une chambre du service de chirurgie digestive.

« Trois minutes après le déclenchement de l’alarme, les personnels de sécurité incendie de l’hôpital sont intervenus et ont évacué le patient de la chambre dans laquelle l’incendie a été détecté », poursuit le magistrat, précisant que ce patient était ensuite décédé.

Une origine indéterminée « à ce stade »

Une deuxième personne, « âgée de 89 ans, présente dans l’aile et qui avait un traitement de fin de vie », a également perdu la vie. Des autopsies auront lieu prochainement « notamment afin de vérifier l’éventuelle causalité entre le décès de la seconde victime et l’incendie », précise Baptiste Porcher.

Deux autres patientes de l’aile qui avaient inhalé des fumées lors du sinistre ont quitté le service des urgences où elles avaient été admises. La vingtaine de patients du service touché par l’incendie avaient été transférés vers d’autres zones du CHU. L’origine du sinistre « demeure à ce stade indéterminée ». « Des constatations et examens techniques sont prévus dans les meilleurs délais », ajoute encore le parquet.

Sujets liés