20 Minutes : Actualités et infos en direct
INJURES« Sale blanc »... L’outrage à caractère racial retenu à Nanterre

« Sale blanc »… Un gardé à vue poursuivi pour outrage à caractère racial à Nanterre

INJURESCette qualification n’avait pas été retenue au départ
L'auteur de l'outrage avait été arrêté pour des soupçons de complicité de racket.
L'auteur de l'outrage avait été arrêté pour des soupçons de complicité de racket. - V. WARTNER / 20 MINUTES / V. WARTNER / 20 MINUTES
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Un adolescent de 14 ans sera présenté le 10 octobre à un délégué du procureur pour des faits de rébellion, outrage et outrage à caractère racial, a indiqué le procureur de Nanterre (Hauts-de-Seine), cité par Le Figaro ce vendredi. Dans un premier temps, le parquet n’avait pas retenu la nature raciste des propos tenus par le mis en cause le 27 décembre dernier au commissariat d’Asnières (Hauts-de-Seine).

Ce jour-là, le mineur suspecté d’être complice d’un racket avait été placé en garde à vue. Il avait tapé sur les murs et la vitre de sa cellule, jeté de la nourriture sur un policier et insulté de nombreux autres fonctionnaires. « Toi, si je te croise dehors t’es rien, sale blanc ! », avait-il lancé à l’un d’eux. Ces paroles avaient été consignées dans la procédure.

Si l’outrage à caractère racial a finalement été retenu, c’est parce qu’« une qualification peut dans certains cas être modifiée avant la comparution […]. Le temps de prendre une connaissance plus approfondie de la procédure et d’apprécier les faits par le parquet pour déterminer la qualification exacte à retenir », a expliqué le parquet.

Sujets liés