20 Minutes : Actualités et infos en direct
HarcèlementLes responsables d’un centre reconnus responsables du suicide d’un agent

Morbihan : Les responsables d’un centre de gestion reconnus responsables du suicide d’un agent

HarcèlementEn 2014, un homme s’était donné la mort, accusant ses supérieurs de l’avoir poussé à l’acte en raison d’une situation de harcèlement
Les anciens responsables du centre de gestion du Morbihan ont été condamnés pour des faits de harcèlement.
Les anciens responsables du centre de gestion du Morbihan ont été condamnés pour des faits de harcèlement. - Google Maps / Google Maps
Camille Allain

C. A.

Il aura fallu neuf années pour aboutir à une condamnation. Mercredi 6 septembre, la cour d’appel du Morbihan a condamné deux anciens dirigeants d’un centre de fonction publique à 18 mois de prison avec sursis. La justice a estimé qu’ils avaient une part de responsabilité dans le suicide d’un agent. D’après Ouest-France, les deux anciens responsables ont également interdiction d’exercer une fonction publique pendant cinq ans.

En août 2014, le directeur adjoint du centre de gestion du Morbihan s’était donné la mort en sautant d’un pont. Dans une lettre rédigée avant son geste désespéré, l’homme mettait clairement en cause ses supérieurs, dénonçant une situation de harcèlement. Le tribunal administratif avait reconnu le rôle déterminant des dirigeants dans le passage à l’acte de l’agent, mais pas le tribunal correctionnel de Vannes, qui avait relaxé les deux mis en cause. La cour d’appel a préféré rendre justice à la victime, et condamné l’ancien directeur du centre de gestion, âgé de 67 ans et l’ancien maire qui présidait la structure.

Sujets liés