20 Minutes : Actualités et infos en direct
TRIBUNALUne adolescente de 17 ans en prostituait une autre, âgée de 13 ans

Une adolescente de 17 ans reconnue coupable d’en avoir prostitué une autre, âgée de 13 ans

TRIBUNALLa victime avait dans un premier temps accusé un homme d’être son proxénète avant de désigner la mise en cause, qui connaîtra le verdict de son procès en janvier prochain
La mise en cause a nié les faits qui lui étaient reprochés mais a été reconnue coupable. Photo d'illustration.
La mise en cause a nié les faits qui lui étaient reprochés mais a été reconnue coupable. Photo d'illustration.  - Sang Hyun Cho / Pixabay
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Une influenceuse de 17 ans a été condamnée par le tribunal pour enfants de Paris le 16 juin dernier. Cette dernière était accusée d’avoir forcé une adolescente de 13 ans à se prostituer dans un appartement des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), rapporte Le Parisien ce lundi. La sanction de la mise en cause sera connue en janvier 2024.

Les faits ont été mis en lumière le 19 janvier dernier. Ce jour-là, vers 1 heure du matin, des habitants d’un immeuble de la ville avaient alerté la police. Deux adolescentes venaient d’être agressées par deux hommes dans un appartement que la plus âgée des jeunes filles avait loué sur les réseaux sociaux.

Une fête inexistante

Selon l’adolescente de 17 ans, connue sur les réseaux sociaux comme étant une influenceuse Life Style, l’appartement devait accueillir une fête. Elle avait affirmé que la soirée avait mal tourné quand les deux individus étaient arrivés avec une arme et avaient frappé les jeunes filles. Ils auraient dérobé les téléphones des adolescentes ainsi que 150 euros en liquide.

Mais les enquêteurs avaient des doutes. En fouillant l’appartement, ils avaient trouvé un sac plein de préservatifs usagés. Cela les avait poussés à questionner la plus jeune des victimes, âgée de 13 ans. Celle-ci avait rapidement expliqué s’être prostituée dans le logement pendant cinq jours. Elle avait raconté qu’un des agresseurs était en fait un proxénète venu les voler et les obliger à travailler pour lui.

« Un max d’argent »

La jeune fille était ensuite revenue sur sa version des faits, indiquant que c’était la seconde adolescente qui la forçait à se prostituer sept à huit fois par jour. Les deux jeunes filles s’étaient rencontrées sur les réseaux sociaux. « [Elle] m’a dit que j’allais bosser avec elle et qu’on allait gagner un max d’argent », a-t-elle témoigné. L’influenceuse de 17 ans a de son côté nié les faits.

Elle a finalement été reconnue coupable après que des comptes et des photos dénudées de l’adolescente de 13 ans ont été retrouvés sur son téléphone portable. Un ami de la jeune femme a également été condamné par le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le 23 juin à quinze mois de prison avec sursis. Il était soupçonné d’avoir surveillé la victime et d’avoir fourni des préservatifs.

Sujets liés