Nîmes : Un an ferme pour la maman qui frappait son fils et lui montrait son sexe

TRIBUNAL La jeune femme âgée de 28 ans a expliqué son attitude par la consommation de drogues et d’alcool

Jérôme Diesnis
Illustration d'un palais de justice.
Illustration d'un palais de justice. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Une femme âgée de 28 ans a été condamnée à 24 mois de prison, dont douze assortis d’un sursis probatoire de trois ans, et maintien en détention par le tribunal correctionnel de Nîmes, évoque Midi Libre.

Cette maman de deux enfants, une petite fille de trois ans et un garçon de onze, était poursuivie pour violence et corruption de mineur. Elle avait proposé au petit garçon de voir son sexe, ce qu’ont confirmé des vidéos en possession des enquêteurs et jointes au dossier.

Multiples traces de coups

Les deux enfants étaient confiés en famille d’accueil trois jours par semaine et vivaient chez leur mère le reste du temps. Devant le tribunal, la mère a expliqué ses gestes obscènes par la consommation d’alcool et de drogue, mais a nié avoir porté des coups à l’enfant. Le médecin du CHU avait, pour sa part, constaté la présence de multiples traces sur le corps du petit garçon.