Nord : L’ex-trésorier du CSE d’Ascoval condamné pour avoir détourné plus de 500.000 euros

Correctionnelle Porte-parole de la lutte pour l’emploi dans l’aciérie et délégué CFDT, Bruno Kopczynski a été condamné pour avoir détourné pas loin de 600.000 euros entre 2017 et 2020

T.G.
Bruno Kopczynski, ancien porte-parole de l'intersyndicale d'Ascoval à Saint-Saulve, dans le Nord.
Bruno Kopczynski, ancien porte-parole de l'intersyndicale d'Ascoval à Saint-Saulve, dans le Nord. — Jacques Witt

Il était la figure du combat pour l’emploi chez Ascoval. Bruno Kopczynski, l’ancien trésorier du comité d’entreprise de l’aciérie située à Saint-Saulve (Nord) a été condamné par la justice pour des faits de détournement d’argent, rapporte France Bleu Nord. A savoir une somme de près de 600.000 euros sortis des caisses à son bénéfice et celle de sa femme et de son fils.

Le tribunal correctionnel de Lille a infligé à l’ex-délégué CFDT une peine de trois ans, dont deux avec sursis, et une interdiction définitive de gérer une société. La famille doit également payer (rembourser ?) 500.000 euros.

Cette affaire avait éclaté en 2020, quand une plainte pour abus de confiance avait été déposée auprès du procureur de Lille. La CGT, qui avait remporté les élections syndicales en 2019 dans l’usine, avait alors mandaté un expert-comptable. Résultat, entre 2017 et 2020, plus de 600.000 euros avaient été débités du compte du CSE. Une large majorité de la somme avait ensuite été retrouvée sur celui de la société de spectacle de Bruno Kopczynski.