Montpellier : Dix-huit mois de prison avec mandat de dépôt pour un trafiquant de chardonnerets

Espèce protégée Le mis en cause, défavorablement connu pour des faits similaires par le passé, attrapait les oiseaux à la glu pour les revendre au prix fort

Jérôme Diesnis
— 
Deux des oiseaux sauvés en février à Montpellier.
Deux des oiseaux sauvés en février à Montpellier. — L. Reutière - OFB 34

Un trafiquant de chardonnerets a été condamné à dix-huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt immédiat par le tribunal judiciaire de Montpellier. Le 2 février 2022, les agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) de l’Hérault et le groupe d’atteinte aux biens de la sûreté départementale de la police nationale de Montpellier étaient intervenus pour mettre un terme aux agissements d’un trafiquant de chardonnerets élégants sur la commune de Montpellier.


Le chardonneret élégant est une espèce protégée très recherchée par les trafiquants.
Le chardonneret élégant est une espèce protégée très recherchée par les trafiquants. - S. Bignon - OFB 34


L’homme était déjà très défavorablement connu pour des faits similaires dans le Gard. Cinq mois plus tard, le mis en cause avait une nouvelle fois été repris, avec son fils mineur cette fois, à capturer des chardonnerets avec de la glu. Outre sa condamnation à de la prison ferme, il devra verser 2.000 euros de dommages et intérêts à France Nature Environnement et 2.500 euros à la Ligue pour la Protection des oiseaux, parties civiles sur cette affaire.

« Un trafic en considérable augmentation »

« Cette sanction exemplaire vient rappeler que le trafic de chardonnerets dans le département de l’Hérault est pris très au sérieux par la justice. Il constitue un avertissement pour tous les trafiquants », se félicite l’OFB de l’Hérault.

« Les affaires de trafic de chardonnerets ont considérablement augmenté ces dernières années dans le sud de la France », déplore-t-il également.