Nîmes : Cinq ans de prison pour le papy escroc de 83 ans

MULTIRECIDIVISTE L’homme déjà condamné à treize reprises a accumulé 40 années de condamnation (hors remises de peine) au fil d’une vie passée à escroquer les autres

Jérôme Diesnis
Des véhicules de la gendarmerie et de la police devant le palais de justice de Nîmes (illustration).
Des véhicules de la gendarmerie et de la police devant le palais de justice de Nîmes (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

Un homme qui se faisait passer pour un postier pour escroquer plusieurs personnes âgées a été condamné à cinq ans de prison par le tribunal correctionnel de Nîmes. L’homme inspirait la confiance et profitait d’un physique avantageux le rendant plus jeune que son âge.

Il accostait ses victimes dans la préfecture du Gard, en les alertant d’un prétendu problème sur leur carte de crédit. Elles devaient à cet effet les glisser dans une enveloppe avec leur code secret avant qu’un collègue ne passe ultérieurement à leur domicile les récupérer. Mais par un tour de passe-passe, il échangeait l’enveloppe contenant la carte et le code par une autre avec une carte-cadeau de 10 euros… avant de vider le compte de ses victimes.

Un escroc au passé judiciaire long comme le bras

Cinq femmes âgées de 87 à 92 ont été victimes de cet homme dont la vie est marquée par des escroqueries et des passages en prison : treize précédentes condamnations au total pour un cumul de 40 années de prison prononcées à son encontre. La procureure de la République avait requis huit ans de prison à son égard, le tribunal l’a finalement condamné à cinq années ferme.