Alpes-Maritimes : Un an de prison pour avoir fui la police à scooter sous l’empire de l’alcool et avec ses deux enfants

PROCES Déjà condamné, révoqué de la police à cause d’un trafic de drogue, un quadragénaire a été condamné à plus d’un an de prison pour sa conduite très dangereuse dans la région de Grasse

F.B.
Le palais de justice de Grasse (Illustration)
Le palais de justice de Grasse (Illustration) — Syspeo / Sipa

Révoqué pour trafic de drogue, l’ancien policier reconverti dans la restauration a comparu à nouveau devant la justice. Selon le parquet, pour « des faits graves ». Et potentiellement dramatiques. Ce quadragénaire vient d’être condamné à treize mois de prison ferme par le tribunal judiciaire de Grasse (Alpes-Maritimes) pour un refus d’obtempérer alors qu’il transportait ses deux enfants sur son scooter tout en conduisant ivre et sous l’effet de la cocaïne, rapporte Nice-Matin.

Les faits remontent au 6 octobre. Venu récupérer ses jumeaux de 8 ans à la sortie de l’école cet après-midi-là, il éveille les soupçons de la directrice de l’établissement. Son élocution signe un état second. Selon le quotidien régional, elle lui conseille de ne pas prendre la route et constate finalement avec effroi que le père des enfants les installe contre lui, sur la selle du deux-roues. La police municipale le prend en chasse, lui demandant de s’arrêter, en vain, jusqu’à son domicile de Peymeinade, près de Grasse.



L’homme était déjà sous le coup d’une précédente condamnation pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique, avec huit mois de bracelet électronique. Il a écopé cette fois-ci, en plus, d’une interdiction de passer son permis pendant six mois, de conduire pendant un an et son scooter a été confisqué.