Vendée : Quatorze ans de prison pour l’homme qui a violé son nourrisson

ASSISES L’autorité parentale a été retirée à ce père de famille de 32 ans

J.U.
Le procès s'est tenu à la cour d'assises de Vendée, à La Roche-sur-Yon.
Le procès s'est tenu à la cour d'assises de Vendée, à La Roche-sur-Yon. — D.Phelippeau/ 20 minutes

Il a demandé « pardon », tout en niant une quelconque attirance pour les enfants. Après deux jours d’audience devant les assises de Vendée, un homme de 32 ans a été condamné à 14 ans de prison, mardi soir. Ce père de famille était jugé pour le viol de son bébé, âgé de seulement deux semaines au moment des faits, en lui imposant une fellation, rapporte le journal Ouest-France. Une « pulsion », a justifié l’accusé décrit par les experts comme un « pervers », « jaloux » du nourrisson.

L’autorité parentale retirée

L’affaire avait éclaté à l’été 2019 quand l’individu avait été surpris en train de filmer avec son portable dans les douches d’un camping. Les enquêteurs avaient alors saisi son téléphone sur lequel étaient stockées environ 50.000 images pornographiques, dont certaines mettant en scène des enfants (dont le sien) ou des animaux.

D’après Ouest-France, un suivi sociojudiciaire de dix ans, avec injonction de soin, sera imposé à ce père de famille à sa sortie de prison. Son autorité parentale lui a également été retirée.