Nîmes : Dix ans de prison pour l’agresseur qui avait simulé une attaque intégriste

VIOLENCE Bien que non musulman, il avait hurlé à plusieurs reprises « Allah Akbar » en menaçant avec un couteau sa victime âgée de 64 ans, après l’avoir rouée de coups

Jérôme Diesnis
— 
Une voiture de la gendarmerie, devant le palais de justice de Nîmes (illustration).
Une voiture de la gendarmerie, devant le palais de justice de Nîmes (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

Un homme a été condamné à dix ans de prison par le tribunal correctionnel de Nîmes pour avoir agressé à son domicile une dame de 64 ans à Vergèze dans le Gard. Il l’avait forcée, sous la contrainte d’un couteau, à retirer de l’argent sur son compte. Lors de cette agression, il avait crié à plusieurs « Allah Akbar » pour tenter de faire passer ses actes pour une agression à caractère terroriste. Membre de la communauté des gens du voyage, il n’est, lui-même, pas musulman.

Le 28 octobre, il s’était introduit au domicile de sa victime avant de la rouer de coup pour lui soutirer de l’argent. Elle lui avait remis tout ce qu’elle possédait sur elle, soit 30 euros. Il l’avait alors contrainte à le suivre jusqu’au distributeur automatique en la maintenant fermement pour éviter qu’elle ne s’échappe.

Sauvée par un couple d’automobilistes

Heureusement pour cette dame, un couple, alerté par la démarche du duo, avait stoppé son véhicule pour s’enquérir si tout allait bien. Profitant du fait que son agresseur la lâche, la victime avait réussi à s’enfuir et à se jeter dans la voiture qui avait redémarré, non sans avoir évité un coup de couteau.

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur. En récidive légale, déjà condamné à 14 reprises par le passé, il a été condamné à dix ans de réclusion.