Charente : Trois personnes jugées pour torture et meurtre d’un quadragénaire

JUSTICE Deux hommes et une femme comparaissent devant la cour d’assises à Angoulême, accusés d’avoir mutilé et tué un quadragénaire dans une cave à Cognac, par vengeance

20 Minutes avec AFP
— 
Une cour d'assises.
Une cour d'assises. — Alexandre Vella

Ils sont accusés du meurtre, accompagné d’actes de tortures et de barbarie, d’un quadragénaire en 2019 : deux hommes et une femme comparaissent à partir de lundi devant la cour d’assises à Angoulême.

Gérald Matifas, originaire des Deux-Sèvres, avait été passé à tabac, extorqué, mutilé et tué dans la cave d’un appartement de Cognac (Charente). Son corps a été ensuite brûlé et abandonné dans une forêt de Courcerac (Charente-Maritime).

Les accusés, Cathy Bichon, 41 ans, David Klein, 38 ans et Philippe Laroche, 30 ans, auraient voulu se venger d’une tentative d’agression sexuelle. Un homme et sa compagne de 43 et 34 ans sont également poursuivis pour non-dénonciation de crime. Le premier aurait aussi volé une voiture servant à transporter le corps.

Une femme rencontrée sur Facebook

Le drame débute le 5 avril 2019 quand Gérald Matifas se rend à Cognac pour loger chez Cathy Bichon, rencontrée sur Facebook. Trois jours plus tard, il passe la soirée avec elle, ainsi qu’avec David Klein, l’ex-compagnon de celle-ci, Philippe Laroche, une de leurs connaissances, et deux autres personnes.

C’est à l’issue de cette soirée que la victime aurait tenté d’avoir une relation avec Cathy Bichon. Elle refuse, il n’insiste pas et s’endort à côté d’elle. Le lendemain, cette dernière se confie à Philippe Laroche et David Klein.

Les deux hommes décident alors de la venger. Le soir même, Gérald Matifas est roué de coups au bord de la Charente, à Cognac, puis ramené dans l’appartement de Cathy Bichon où le trio continue à boire. L’homme est attaché dans la cave. Il est ensuite lacéré de coups de couteau, passé à tabac et abandonné pour le restant de la nuit.

Soirée alcoolisée

Le lendemain, après une nouvelle soirée alcoolisée, la victime subit plusieurs viols avec divers objets puis des mutilations sur les parties génitales. Selon David Klein et Cathy Bichon, Philippe Laroche lui portera un coup de couteau dans le cœur, fatal.

Quatre jours après, le corps de Gérald Matifas est transporté de nuit, à l’aide d’une voiture volée, à Courcerac. Il y est brûlé, les couteaux utilisés pour le torturer sont enterrés.

Placés en garde à vue fin avril 2019, les trois principaux accusés sont depuis incarcérés. Victime de viols et violences conjugales par le passé, Cathy Bichon est « désormais accusée d’un crime qui la dépasse, même si elle a une part de responsabilité et de culpabilité qu’elle ne conteste pas », explique son avocat Me Lionel Bethune de Moro.

Les débats dureront jusqu’au 18 octobre.