Finistère : A 72 ans, elle falsifie tout son dossier de location pour obtenir un logement

FAUSSE IDENTITE La septuagénaire a été condamnée à 12 mois de prison dont six avec sursis

20 Minutes avec agence
Illustration d'un tribunal.
Illustration d'un tribunal. — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Une femme âgée de 72 ans a été condamnée par le tribunal de Quimper (Finistère) à douze mois de prison dont six avec sursis pour avoir utilisé une fausse identité auprès de son bailleur. Faux nom, faux justificatifs, fausses pièces d’identité, et un titre de pension de la fonction publique falsifié : rien n’était vrai dans son dossier de location.

La prévenue a emménagé dans l’appartement en juin 2020, rapporte Ouest-France. Elle avait mis en place le même stratagème avec son précédent propriétaire et n’avait d’ailleurs payé que trois mois de loyers sur 12. Elle avait aussi remis un chèque de caution de 4.500 euros sans provision.

Elle paie ses loyers

Son nouveau bailleur s’est rapidement aperçu de la fraude et a porté plainte dès août 2020. Même si, cette fois, la septuagénaire paie ses loyers régulièrement, il a demandé son départ et a signé un accord jusqu’en décembre 2021. Mais la locataire, déjà condamnée en 2013 pour des faits similaires, n’est toujours pas partie. L’avocat du bailleur a donc demandé « une mesure d’éloignement ».

Outre sa peine de prison, la prévenue a interdiction de se rendre dans la commune où se trouve le logement. Elle devra aussi verser 1.400 euros au propriétaire.