Loiret : Six hommes devant la cour d’assises pour enlèvement, séquestration et torture en mars 2018

AGRESSION Les accusés étaient âgés de 16 à 20 ans au moment des faits

20 Minutes avec agence
— 
La victime s’était vue reconnaître une ITT inférieure à huit jours ainsi qu’une autre supérieure à huit jours. Photo d’illustration.
La victime s’était vue reconnaître une ITT inférieure à huit jours ainsi qu’une autre supérieure à huit jours. Photo d’illustration. — Ezequiel_Octaviano / Pixabay

Le procès de six jeunes hommes s’ouvre ce lundi 3 octobre devant la cour d’assises des mineurs du Loiret, à Orléans. Ils sont accusés de trois épisodes distincts de violence, survenus en mars 2018, contre un homme âgé de 18 ans au moment de faits, rapporte La République du Centre. Les mis en cause étaient alors âgés de 16 à 20 ans.

Ils devront tous répondre de « torture et acte de barbarie en réunion » et « arrestation, enlèvement et séquestration ». Parmi eux, quatre seront également jugés pour « extorsion avec violences » et trois pour « vol aggravé par deux circonstances ».

Un procès à huis clos

Depuis son agression, la victime serait marquée « psychologiquement et physiquement », selon son avocate. Elle s’était vue reconnaître une ITT (incapacité totale de travail) inférieure à huit jours concernant deux faits et une autre supérieure à huit jours pour deux autres faits.

L'avocate des prévenus relève pour sa part qu' « il est inédit d’être renvoyé en cour d’assises pour actes de torture et de barbarie lorsque la victime ne s’est vu prescrire que 10 jours d’ITT ».

Le délibéré de l’audience, qui se tient à huis clos, est prévu pour le jeudi 6 octobre.