Rennes : Seize ans de prison pour l’homme qui avait violé trois femmes en pleine rue

Cour d’assises Plusieurs femmes avaient été agressées par cet homme alors qu’elles rentraient de soirée dans le centre-ville de Rennes

C.A.
Illustration de la salle d'audience de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes, où un homme a été condamné à seize ans de prison pour trois viols.
Illustration de la salle d'audience de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes, où un homme a été condamné à seize ans de prison pour trois viols. — C. Allain / 20 Minutes

La multiplication des faits avait créé un début de psychose à Rennes. En 2019, plusieurs femmes avaient été agressées et violées par un même homme qui sévissait la nuit dans les rues de la capitale bretonne. De lundi à jeudi, cet homme de 24 ans était jugé devant la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine pour trois faits de viols et une agression sexuelle tous commis dans le centre-ville de Rennes entre le mois d’août et de novembre 2019. A l’issue des quatre jours d’audience, la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine l’a condamné à une peine de seize ans de réclusion criminelle.

A chaque fois, l’homme originaire de La Martinique avait agi de la même manière. Il avait agressé des femmes qui marchaient seules la nuit, bien souvent pour rentrer de soirée. Il agissait par-derrière, surprenant ses victimes en les plaquant contre un mur, parfois cagoulé. Il avait pratiqué plusieurs pénétrations digitales.


Âgé de 24 ans, Duedy Dancrade avait été confondu par son ADN, retrouvé sur l’une des victimes, avant d’être interpellé en novembre 2019. Déjà condamné pour exhibition sexuelle dans un campus universitaire, l’accusé était déjà fiché.