Marseille : Sarah, 19 ans avait été tuée « par erreur », quatre hommes mis en examen

ENQUêTE La victime âgée de 19 ans avait été assassinée lors d’une fusillade dans le quartier de la Belle-de-Mai en octobre 2020

C.G. avec AFP
— 
Quatre hommes ont été mis en examen après la mort d'une jeune femme tuée "par erreur" lors d'un règlement de compte devant un point de deal de Marseille.
Quatre hommes ont été mis en examen après la mort d'une jeune femme tuée "par erreur" lors d'un règlement de compte devant un point de deal de Marseille. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Les quatre hommes âgés de 20 à 24 ans, qui ont été arrêtés à Marseille en début de semaine dans le cadre d’une enquête sur un règlement de compte, ont été mis en examen après avoir été présentés vendredi à un juge d’instruction, a indiqué dimanche une source proche de l’enquête.

Il leur est reproché d’avoir tué une jeune femme de 19 ans lors d’une fusillade près d’un point de deal en octobre 2020. La victime prénommée Sarah était étrangère au réseau. Tout comme son amie de 17 ans avec laquelle elle se trouvait au moment du drame.

Les deux jeunes femmes attendaient « dans un véhicule à l’entrée des immeubles » du quartier de la Belle-de-Mai, lorsqu’elles ont été prises pour cible et mitraillées, indiquait vendredi le parquet de Marseille. La plus jeune avait été gravement blessée par les balles.

Trois d’entre eux écroués

Trois des quatre hommes ont été écroués et un autre, âgé de 24 ans, a été libéré sous contrôle judiciaire, a indiqué à l’AFP une source proche de l’enquête. « Très connus des services de police et de justice » pour des affaires de drogues, les suspects avaient été interpellés mardi à l’issue d’une enquête « minutieuse de la brigade criminelle de la police judiciaire, notamment au moyen d’investigations téléphoniques et d’expertises ».